Acouphènes > FAQ

Quand l'acouphène devient intolérable. Crédit : Fotolia

J’ai déjà essayé plusieurs traitements médicaux et même des anti-dépresseurs, je suis découragé(e) que puis-je faire ?

Repartir du début : faire un bilan complet pour essayer de trouver une origine et ensuite de mettre en place un traitement gradué faisant intervenir la thérapie sonique, les thérapies comportementales voire, les stimulations magnétiques. Toutes ces techniques ne sont ni invasives ni douloureuses.

 

Doit-on consulter en urgence dès l’apparition d’un acouphène ?

Oui. parce que comme partout en médecine, toute pathologie prise au début a plus de chance d’être mieux traitée que si l’on attend que la maladie s’aggrave. Par ailleurs, la prise en charge précoce laisse peu de place à l’installation de troubles psychiques secondaires. Enfin, l’acouphène est souvent le signe d’une pathologie sous jacente, qui nécessite parfois un traitement d’urgence (surdité brusque...).

 

J’entends battre mon coeur dans mon oreille, cela peut-il être considéré comme un acouphène ?

Oui, et cela peut parfois même nous orienter vers des causes vasculaires ou mécaniques.

 

Est-ce que le sifflement que l’on entend après un concert ou une soirée en boite de nuit est un acouphène ? et si oui peut on y remédier en prenant des médicaments avant ?

C’est un acouphène de gravité variable selon l’intensité des bruits et son équation personnelle. La seule prévention possible est les protecteurs acoustiques, dont les plus efficaces se trouvent chez les audio-prothésistes. Une fois cette protection installée, le traitement de ces acouphènes entre dans le cadre général de la thérapie des acouphènes.

 

J’ai la sécurité sociale et une mutuelle, combien ça va me coûter ?

Pour les consultations, les bilans, les examens, le parcours d'investigation, les frais seront à régler en totalité mais seront pris en charge complètement par la Sécurité sociale et votre mutuelle.
En revanche, certaines thérapies ne sont que très partiellement prises en charge, comme les prothèses auditives par exemple.

 

Existe-t-il des centres identiques dans d’autres régions de France ?

Oui. Ces centres sont regroupés au sein de l'AFREPA.

Foire aux questions

© 2016 Institut méditerranéen de recherche et de traitement des acouphènes (IMERTA)

Centre médical Clairval -  4e étage - Rue 317 Bd du Redon - 13009 Marseille

Contact   ı   Crédits & copyright   ı   Conditions générales d'utilisation